Catégorie : Généalogie

Une aide bienvenue

16 heures. Sorti du cours de généalogie, j’ai rendez-vous avec une cliente au café des arts à Nîmes. Le temps de sortir de Vauban, j’arrive avec quelques minutes de retard. Je m’installe, commande une limonade avec tranche de citron  et j’attends. Ma cliente n’est pas encore là. 16 h 45. Toujours pas là. Je commence…
Lire la suite

Genco 2016 : atelier « vocabulaire occitan »

Ce weekend se déroulent deux événements en généalogie : Paris et Brive la Gaillarde. Le clonage n’existant pas encore, il fallait donc choisir entre l’un des deux. Cela fait maintenant plusieurs années que je donne des cours aux adhérents de Généalogie en Corrèze. Brive la Gaillarde était donc pour moi une évidence. Qui plus est,…
Lire la suite

Rétrospective

C’est un message de Christophe Menu sur le groupe Facebook des généalogistes professionnels qui m’y a fait penser. Et si je faisais un petit retour en arrière ? En tant que généalogiste professionnel, que s’est-il passé depuis 16 ans que j’exerce ? Le métier a-t-il évolué ? La réponse est OUI. Les demandes des clients…
Lire la suite

Indexation collaborative : Folksonomie ou mise en place de thésaurus ?

Peut-être tout d’abord quelques définitions pour pouvoir comprendre et essayer de déplacer ce débat. On parle de folksonomie quand l’annotateur n’est pas contraint à une terminologie prédéfinie mais qu’il adopte les termes qu’il veut. Elle est liée à l’effet communautaire : tout le monde peut contribuer et voit les contributions des autres participants. C’est d’une…
Lire la suite

Indexation collaborative, associations de généalogie et formation

Je lis toujours avec intérêt les posts de Sophie Boudarel. Le dernier concernant l’indexation collaborative m’interpelle, moi le professionnel qui n’indexe pas : http://la-gazette-des-ancetres.fr/federation-francaise-genealogie-contre-indexation-collaborative/ De même, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt celui de Clément Bècle : http://www.genbecle.org/avenir-associations-de-genealogie/ Tout d’abord, peut-être, les raisons pour lesquelles je n’indexe pas.  La première est que l’Université de Nîmes me prenant pas…
Lire la suite

Haut