Année : 2018

Psycho-généalogie ou coïncidences ?

Avoir reçu des nouvelles d’une de mes anciennes étudiantes qui s’est installée comme psycho-généalogiste à Montpellier m’a fait me souvenir de moments forts pour lesquels elle parlerait sans doute de psycho-généalogie (comme d’autres l’ont fait avant elle) et moi de coïncidences.   Le premier de ces moments concerne mes parents. C’est un exemple dont je…
Lire la suite

Conseils aux héritiers

Le Particulier ( dépendant du Figaro et qui édite des journaux dans le domaine de l’information juridique et pratique pour aider les personnes à défendre leurs droits et protéger leurs intérêts, pour ceux qui ne connaîtraient que le nom) a consacré ce mois-ci sept pages sur le généalogiste successoral, rédigées par Marie Pellefigue et Frédérique Schmidiger, dans…
Lire la suite

Recherches complémentaires

Quand je transcris pour un client un texte, parfois la transcription en elle seule ne suffit pas. Il faut aller au-delà. C’est notamment le cas si le texte est un peu savant.   Par exemple, je suis sur une lettre patente de noblesse. Le demandeur doit prouver sa noblesse. Il apporte donc toutes les preuves…
Lire la suite

Quand des noms en apparence différents sont en fait le même

Il y a quelques années, j’avais fait travailler mes étudiants sur les généalogies d’Adolphe et Fernand Crémieux. Un même nom de famille. Une naissance dans le même département. Y avait-il parenté entre les deux ?   Au cours de nos recherches, nous avions remarqué que ce nom s’écrivait parfois Crémy, Crémuy voire Carmy et que…
Lire la suite

Bonne et heureuse année 2018

  Bonne et heureuse année à vous tous. Qu’elle vous apporte des recherches prolifiques en généalogie.

Haut